Qu’est ce que c’est difficile de reprendre le travail après 3 semaines d’absence. Pas juste parce qu’on n’a pas envie, mais parce qu’on s’aperçoit qu’on a manqué pendant 3 semaines. Le travail s’est accumulé, on n’a plus du tout une vue d’ensemble de ce qui doit être fait.

 

stress

 

Chez moi ça déclenche un état de stress qui est difficilement gérable. Et qui dit stress, dit insomnies. Donc fatigue qui s’accumule. Au bout d’une semaine de reprise de travail j’ai l’impression de ne jamais être partie.

 

De plus, cette semaine j’ai couru un peu à droite et à gauche à travers la Suisse, j’ai passé une quantité impossible d’heures dans le train. Donc des retours à la maison très tard le soir, une mauvaise alimentation parce que quand c’est tard on ne cuisine plus.

 

Train

 

C’était une semaine très pénible, mais heureusement j’ai réussi à partir hier soir du travail en étant satisfaite et en ayant à nouveau une vue d’ensemble….

 

Moi, infirmière de chirurgie, qui a toujours su gérer des milliers d’appareils, de drains et de sondes pour nos malades fraichement opérés, je ne gère plus le stress…….

 

Je déteste ça….