Ces temps au travail c’est super calme. J’ai mon personnel militaire qui est sous – occupé évidemment, mes recrues sont parties et j’attends les prochains qui arrivent début mars. Donc actuellement c’est vraiment le calme avant la tempête.

Garçons

 

Ca n’empêche pas que c’est hyper tendu dans notre équipe. Depuis pas mal de temps déjà, la communication a de la peine à passer, les gens sont egocentriques et chacun tire à sa corde à lui pour surtout rien lâcher.

 

C’est archi nul comme attitude, c’est certainement du au manque de personnel que nous avons et aux différentes personnalités egocentriques de notre équipe.

Mon ancienne collègue a démissionné fin juillet 2014, nous sommes 7 mois après et le nouvel engagement n’est pas encore fait. Si tout va bien je vais avoir une novelle collègue pour le 1er mai, mais seulement si tout va bien.

 

En tous les cas ces jours j’apprends à relativiser, à me dire que ce n’est pas grave, à lâcher du leste, à me dire que je n’ai pas besoin d’eux et que je ferai comme je peux.

 

Ca remet en cause mon envie de perfection, mon besoin de partager dans un but de me rassurer, mon besoin de ventiler.

 

Ce que j’ai remarqué c’est que chez nous, quand on est seul, on le reste. C’est vraiment chacun pour soi.

 

Mais ça m’est égal, il me reste 3 jours la semaine prochaine et ensuite j’ai 10 jours de vacances, 10 jours que je n’ai pas réussi à prendre l’année dernière. Ca veut tout dire. Sur 25 jours de vacances par année je n’ai pas réussi à prendre 5 jours (les 3 jours des 10 jours sont des heures supplémentaires)

 

On m’a reproché pleins de choses l’année dernière à mon évaluation, mais par contre, personne ne s’est inquiété de savoir que j’avais passé 100 heures d’heures supplémentaires et une semaine de vacances non prise…

 

Enfin, bref, ce n’était pas ça le sujet du jour.

 

Boubou

 

Je voulais parler de la St Valentin. Mais du coup je n’ai plus tellement le temps, je dois aller faire des courses et je suis encore en pyjama.

 

Donc je souhaite à tout le monde une joyeuse St Valentin, avec une pizza (Pizza que j’ai mangé l’autre jour dans un resto du coin) en forme de cœur et les yeux amoureux de mon Moustique national 

 

Pizza