Août 1990. Je commence mon nouveau travail dans un hôpital de la Riviera. Je suis jeune, motivée, pleine d’envies professionnelles.

 

Je suis engagée au 2ème étage, service de gynécologie. L’obstétrique est juste de l’autre côté, la pédiatrie au 3ème étage.

 

En pédiatrie travaille Gio comme nurse. On se croise régulièrement, à la pause, au vestiaire et nous échangeons quelques mots.

 

Octobre 1991 je me sépare de mon copain de l’époque. C’est une période très difficile pour moi, je suis jeune, perdue et c’est la première fois que je me retrouve seule.

Pendant 6 mois je ne mets pas le nez dehors à part pour aller travailler et faire mes courses.

 

Printemps 1992 Gio me propose un jour d’aller boire un verre.

 

Copines

 

Et à partir de ce verre on fait les 400 coups ensemble. Nous vivons une 2ème adolescence, avec pleins de choses qui vont avec, c’est un peu notre révolution, notre Woodstock à nous.

 

Vers 1995 Gio rencontre son futur mari, on continue, un peu différemment, à faire la fête, à sortir, à s’amuser.

 

Août 1998, Gio, enceinte de son premier enfant, est sur le point d’accoucher. Un soir nous partons au cinéma. Il y a Armageddon qui passe, avec le magnifique Bruce Willis et le plus magnifique encore Ben Affleck.

 

Armageddon

 

Au milieu du film elle me dit : Ruby je dois partir, les basses du film me déclenchent des contractions….

Le lendemain sa fille sera née.

En 2001 arrive son fils.

 

La même année je pars sur Genève, nous nous perdons un peu de vue. On se revoit de temps en temps, mais franchement plus tellement. Elle prise par sa vie de famille, moi prise par une autre vie que la sienne……

Nous nous retrouvons en 2013. Moi séparée, elle avec des enfants plus grands.

 

Nous nous retrouvons à discuter comme en 1990, comme si le temps n’avait rien changé.

 

Et le temps n’a rien changé. Nous nous entendons toujours très bien, nous sommes toujours sur la même longueur d’ondes.

 

De tels amitiés il y en a pas beaucoup.