Le mois de janvier est un mois de « rapports ». Ils appellent ça des « rapports », en faite ce sont des rencontres avec nos hauts dirigeants de l’armée suisse. Ils nous parlent des objectifs de l’année écoulée et des objectifs de l’année qui vient de débuter.

 

Evidemment ce sont ces hauts dirigeants qui posent les objectifs, nous on a qu’à faire en sorte de les atteindre, dans la pratique ça veut dire trimer comme un animal pour les atteindre.

 

A chaque fois je ris, puisque les objectifs ne sont jamais atteints. Ils sont complètement hors réalité ces objectifs, ils sont posé par des dirigeants qui ne savent plus du tout comment ça se passe sur le terrain. Et donc à la fin de l’année nous avons droit aux ampoules « du feu rouge ».

 

feu rouge 3

 

 

 

Atteint c’est vert

Non atteint c’est rouge.

 

feu rouge 2

 

On est la plupart du temps dans le rouge.

 

Un des objectifs de 2014 étaient de diminuer l’absentéisme. De quelle manière ils s’y sont pris, aucune idée, je n’ai strictement rien vu des moyens qu’ils ont mis à disposition pour éviter que les gens ne manquent.

 

Résultat l’absentéisme a augmenté en 2014.

 

Je me marre vraiment, ils nous malmènent tellement, et après ils sont tout étonnés que les gens trouvent milles et une excuse pour ne pas aller bosser.

 

Ces journées là nous avons aussi droit à des représentations de différents sujets. Ca peut être super intéressent, mais alors jeudi (c’était jeudi dernier notre rapport annuel) ils nous ont vraiment pris pour des imbéciles, encore plus que d’habitude.

 

Nous avons eu droit à un exposé sur la réanimation cardio – pulmonaire, exposé qui a duré 50 minutes. L’exposé nous a été expliqué comme si nous étions des enfants de 5 ans.

 

réa 1

Ils ont juste oublié que la salle étaient remplie de médecins, infirmiers / infirmières, instructeurs en réanimation cardio – pulmonaire.

 

Donc si même le médecin – chef de l’armée ne sait pas ce que son personnel fait sur le terrain, je me demande bien qui sait…..

 

Médecin - chef