Votations

 

Ca y est, nous avons voté.

 

Je ne suis que partiellement satisfaite.

 

Une chose positive est le refus par 69.8 % de la population pour supprimer le remboursement par l’assurance de base de l’avortement. Le milieu anti – avortement s’en prend plein les dents, j’en suis ravie.

 

votations 3

Leur argument principal ? Ca coûte cher…..Quand au font, ce n’est qu’une histoire de religion…… On serait revenu en 1900…

 

Le plan de financement pour le rail à passé. Enfin on pourra s’asseoir dans les trains et le réseau sera amélioré.

 

Votations 1

 

Une de votations qui me prend aux tripes c’est l’initiative UDC « Contre l’immigration de masse ». Ils ont réussi, à la raclette, mais ils ont réussi.

 

Votations 2

 

Mon père à été un immigrant. Moi jusqu’il y a 7 ans j’étais encore une étrangère. J’ai acheté mon passeport suisse qui m’a coûté bonbon.

Quand j’étais enfant on me tapait, on m’humiliait parce que je n’étais pas suisse.

 

Quand j’ai commencé à travailler à l’armée suisse nos numéros AVS avaient été changés. D’un numéro n’importe comment on allait passer à un 756. et des chiffres ensuite.

 

Mon chef de l’époque, mon premier chef à l’armée, un imbécile de première, avait réussi à me dire que ce n’était que les Suisses de « pure souche » qui auraient le 756. Les étrangers et les naturalisés, qui ne sont pas des vrais, auraient un autre numéro. J’ai pu lui rétorquer que même les puces électroniques à mes chats ont un 756. Le 756 représente la Suisse, tout bêtement…..

 

Donc ça me touche qu’on s’en prenne comme ça à des gens. Sois disons ils nous prennent nos appartements, ils nous prennent notre travail.

 

Mes parents étaient des simples ouvriers. Ma mère travaillait à l’usine, mon père sur des chantiers.

Dans les soins, comme par exemple à Genève, 80% des employés sont des gens qui viennent d’ailleurs.

 

Qui va prendre soins de moi quand je serai vieille si on empêche les gens d’ailleurs de venir travailler chez nous ? Est ce que ça va être comme les maisons de vieux en Italie ou on laisse les vieux s’éteindre tout doucement seuls avec des escarres aux fesses parce qu’on n’a pas le temps de les lever ?

Punaise, a Bruxelles y sont pas contents..... Cette fois - ci c'est nous qui allons en prendre pleins les dents....

 

On devient des vrais fachos….. Quelle honte……