Après avoir passé une bonne partie du 24 décembre en cuisine, le soir est enfin arrivé.

 

J’ai mis ma table (d’habitude je mange toujours devant la télé, avec un plateau, je n’utilise que rarement ma table), j’ai pris une bonne douche, j’ai enfilé mon plus beau pyjama et j’ai commencé à servir, ou plutôt à me servir.

Le sapin et mes petites lumières dehors étaient allumés, mon programme tv était choisi.

 

J’ai commencé par du pâté et du saumon, avec de la salade. Ma sauce à salade je l’ai faite avec de l’huile d’olive, parfumée à la truffe blanche. Un vrai délice je vous dis.

 

Entrée

 

Ensuite, l’estomac déjà bien plein, j’ai passé à la fondue chinoise. J’ai peu mangé, évidemment, puisque j’étais déjà bien rassasiée.

 

Plat principal

 

Pas de dessert, je n’avais vraiment plus faim. Il était quand même passé minuit quand j’ai été au lit.

 

Le lendemain départ vers les 10 heures chez ma mère. J’ai amené un petit dessert et mes petits kouglofs au saumon en apéro.

 

Kouglof

 

 

Gateau 25

 

Ma mère va bien, mais comme à son habitude, elle est vraiment à côté de ses pompes. Elle fait des choses qui me choquent toujours un peu, elle ne s’en rend même pas compte. Je ne veux pas la juger, mais elle n’a aucun savoir vivre. Elle dépend complètement de son compagnon et est incapable de prendre une décision elle même.

 

Le truc tout bête est évidemment arrivé le jour de Noël.

 

J’arrive chez elle, je m’attendais à voir mon frère et son amie. On se retrouve que elle et moi, son compagnon étant à la messe de Noël (il est arrivé un peu plus tard).

Et là elle m’explique qu’elle avait invité 2 des fils à son compagnon. Donc elle n’avait pas invité mon frère, son fils à elle, par manque de place.

Mais les 2 fils à son compagnon se sont désistés le jour avant, donc le 24 décembre, parce qu’ils avaient été invités chez le 3ème frère.

 

J’ai juste halluciné. Donc elle n’invite pas son propre fils, mais elle invite les enfants des autres, qui de toute façon, ne viennent pas.

 

Ca c’est des trucs typiques à ma mère.

 

Donc elle se permet d’être blessante avec mon frère et moi (a moi aussi elle m’a déjà fait des coups comme ça) et ensuite elle prétend qu’on doit s’occuper d’elle, nous pleure dans le gilet quand ça va pas et qu’elle est en difficulté.

 

Mon frère, qui est un bon fils, est arrivé dans l’après midi pour le café.

J’ai eu du plaisir à le voir, vraiment. Je m’entends très bien avec son amie et on a bien papoté.

 

Mais ma mère parfois me fait vraiment me dresser les cheveux sur la tête…..