Pour rester dans le sujet du travail je vais vous raconter une histoire rocambolesque qui est arrivée ces derniers jours.

 

J’ai une collègue. Cette collègue a toujours été un peu spéciale. On lui donnerait le bon dieu sans confession. En réalité c’est une vraie manipulatrice comme j’en ai rarement vu. Une petite fille de 30 ans, gâtée, pourrie, qui a toujours eu ce qu’elle voulait. Actuellement, comme déjà mentionné, elle attend un bébé et est en arrêt maladie depuis 5 semaines.

 

ange

 

Quand j’ai commencé à travailler avec elle il y a 2 ans je me disais que c’était une super nana, qu’il fallait protéger un peu, certes, mais qui avait l’envie de bien travailler, l’envie d’évoluer et de faire quelque chose de bien de notre infirmerie.

Il y avait pleins de choses à changer dans cette infirmerie. Non seulement au niveau matériel, mais aussi au niveau fonctionnement et organisation.

 

L’ancien chef de cette infirmerie, que j’ai remplacé, était un horrible personnage. Non seulement il n’en foutait pas une, mais il faisait régner une espèce de terreur ou systématiquement il rabaissait les gens. J’ai travaillé 2 ans avec lui, donc je sais de quoi je parle. Ce type est LE misogyne dans toute sa splendeur.

 

Donc quand ma collègue se plaignait de lui, je savais de quoi elle parlait. Je la plaignais, elle me faisait vraiment de la peine. Je ne sais pas comment elle a réussi, mais elle a réussi à le faire virer de notre infirmerie. Bon, grâce à ça j’ai eu son poste, donc je ne vais pas me plaindre.

 

Manipulation

 

Les 3 premiers mois ont été chouettes. On a commencé à mettre un peu en place des choses, à faire des changements, à essayer de trouver une façon de travailler ensemble. C’était vraiment enrichissant.

 

Au mois de juin 2011 j’ai commencé à me poser des questions. Depuis le début de l’année 2011 elle était très souvent absente. Elle me disait qu’elle avait des heures supplémentaires à reprendre. Comme je n’ai pas accès au système de comptage de nos heures (nous timbrons) je n’avais pas le choix, je devais lui faire confiance.

 

Madame arrivait le matin vers les 07h00, partais à 11h45, revenait à 13h30 – 14h00, repartait à 16h30.

Elle prenait systématiquement un jour, voir un jour et demi de congé en plus dans la semaine.

 

Manipulation 2

 

Comme ça me semblait vraiment bizarre, j’ai commencé à calculer. Je notais ces heures d’arrivée, ses heures de départ. Elle travaillait, en moyenne, 7 heures par jour. Comme nous sommes sensés faire 8h30 par jour et que c’était tous les jours qu’elle rentrait ou qu’elle ne venait carrément pas, j’en ai parlé au chef.

 

Au début il ne me croyait pas. Pour finir il a été voir dans le système et effectivement, Madame ne timbrait pas à midi quand elle rentrait manger chez elle, se mettait des heures de travail quand elle prenait congé.

C’est certain, moi aussi, si je ferais comme ça, j’aurai congé des semaines entières.

 

Le chef a averti plus haut. La seule conséquence à été qu’on lui a enlevé sur une période de 2 mois, les jours ou elle avait travaillé pendant ces 2 mois, 1heure 30 par jour.

Et ça c’est arrêté là.

 

Ensuite Madame a baissé son pourcentage de 100% à 80%. Elle voulait son vendredi de congé. J’étais absolument contre, parce que de un, nous avons beaucoup de travail le vendredi (en principe ce sont les journées sport, donc les recrues se blessent) et de deux je sais qu’elle est tout sauf souple et disponible, donc ça voulait dire que je me taperais tous les vendredi.

 

Encore une fois on ne m’a pas écouté, j’ai commencé à travailler tous les vendredi, sauf quand la troupe avait congé ce jour là. Ca veut dire, en moyenne, 2 x par école de recrue. Donc j’ai du moi changer mon jour ou je récupère mes heures supplémentaire au lundi. Je ne pouvais plus prendre le vendredi.

 

Madame, pendant ces 3 ans,(elle a commencé à travailler chez nous le 1er janvier 2010) a eu droit à une prime parce que soit disant, elle travaillait bien et 1 semaine de vacances en plus que les autres, parce que elle a passé 1 année dans le bunker de la caserne lors des rénovations de notre infirmerie.

 

Donc cette fille a tout eu. 1 semaine de vacances en plus que les autres, 1 prime, son vendredi de congé et des heures volées à tour de bras sans aucune conséquence.

 

Pour une personne qui travaille aussi médiocrement qu’elle, parce qu’il n’y a plus aucun investissement depuis très longtemps, les erreurs qu’elle a commises pendant mes absences et que j’ai du récupérer une fois revenue, je trouve qu’elle s’en sort extrêmement bien.

 

L’erreur qu’elle a faite, et c’est là qu’on s’aperçoit qu’elle n’est pas aussi intelligente qu’elle veut le faire croire, c’est qu’elle a commencé à contester le chef. Lors de son évaluation annuelle en décembre 2011, elle a même écrit une lettre plus haut en contestant un fait dans son évaluation.

 

Elle a commencé à critiquer le chef, à faire des messes basses avec sa copine qui travaille dans une autre caserne. En faite, elle a commencé le même truc qu’elle avait fait avec l’ancien chef de l’infirmerie, à manipuler tout son entourage professionnel pour qu’on adhère à son ressenti. Elle s’est positionnée en victime et cherchait activement des adhérents.

 

Elle a échoué. S’attaquer à notre chef, qui est une personne, loyale, correcte et aimé de tous, c’est juste impossible. Il n’est pas parfait notre chef, des fois moi aussi il m’énerve, mais il est correct et juste.

 

Elle a continué, avec sa copine, pendant la moitié 2012 et toute l’année 2013 avec ces messes basses.

 

Et l’évènement de l’année est arrivé, elle est tombée enceinte.

 

Tomber enceinte, pour elle, n’est pas seulement avoir son congé maternité, mais c’est aussi baisser son taux de travail à 50%., ce qui est tout à fait normal à mon avis. Quand on a des enfants, on s’en occupe du mieux qu’on peut.

 

Donc elle avait préparé son truc, en se disant qu’elle allait travailler une semaine lundi – mardi, et la semaine d’après, lundi – mardi – mercredi.

 

Mais le chef en décide autrement. Il veut qu’elle travaille tous les matins du lundi au vendredi. Il lui en parle avant d’accepter sa demande de 50%. Madame a la bonne idée de lui envoyer un mail ou elle dit que ça ne lui convient pas de travailler tous les matins.

Le mail je l’ai lu, donc elle est très claire dans ce qu’elle dit et ce qu’elle veut.

Donc sa demande de 50% lui est refusée.

 

tifon

 

Branles bas de combat, on est vraiment à l’armée. Madame pique la mouche, fait une crise. Ce n’est pas bon dans son état. Téléphone au chef, téléphone à la toute grande cheffe à Berne. Elle n’obtient pas ce qu’elle veut.

 

Elle ne sait pas que j’ai lu son mail. Elle a le culot de me regarder droit dans les yeux et de me dire, qu’elle n’était pas au courant que le chef veut la faire travailler tous les matins, que c’est une honte, que c’est inadmissible…..

 

Je ris. Il y a vraiment des gens qui croient que la terre tourne autour d’eux.

Je dis toujours que nous récoltons tout ce que nous semons.

 

Elle récolte toute la merde qu’elle a semé les 3 dernières années.