debarras

 

Oh miracle, en levant mes stores ce matin je constate qu’il ne pleut pas. Après 2 semaines de déluge presque continue (sauf un jour complet et 2 demi journées) le beau temps reviendrait – t - il ? Je n’y crois pas vraiment, même si la météo, que je regarde tous les soirs religieusement, dit le contraire.

J’y croirai quand j’aurai vu.

 

Cette semaine, à part quelques sorties et visites chez les copines, j’ai trié. Ca m’a pris d’un coup lundi, après ma visite à la déchetterie et le nettoyage de ma cave. J’en ai eu pour 4 jours, la journée faisant mes petites sorties, le soir triant jusqu’à tard dans la nuit.

 

J’ai tout fait, chaque tiroir, chaque boîte, chaque armoire. J’ai démonté et jeté 2 bibliothèques qui servaient à pleins de choses, sauf à être des bibliothèques.

 

J’ai jeté des nids à poussière, que chaque fois, que je faisais le ménage, j’essayais de dépoussiérer consciencieusement. Du temps perdu, puisque la poussière s’y accroche tellement, qu’il est juste impossible de dépoussiérer ces trucs.

 

J’ai trié des factures, des anciennes déclarations d’impôts qui me disent juste que je paye le double aujourd’hui.

 

J’avais besoin d’espace dans mes pièces, de dégager des endroits, des coins. J’ai simplement besoin de respirer dans ma maison.

 

Donc j’ai vraiment, mais vraiment jeté cette fois, sans faire de sentiments.

 

Quel bien ça fait……