armée 2

 

Comme je disais hier, je travaille avec des soldats. Chez nous, ce sont des soldats spécialisés, d'après ce qu'on dit en tous les cas. On appelle ça des soldats sanitaires.

Nos soldats sanitaires devraient avoir un minimum d'intélligence, puisque ils doivent savoir s'occuper de soldats malades. Ils apprennent pleins de choses à l'école de recrue. La plupart fonctionne plus au moins, une partie fonctionne parfaitement bien et il y a une partie qui ne fonctionne pas du tout.

Aujourd'hui il m'est arrivé un truc ou je me dis que c'est juste hallucinant, impressionnant. Je suis persuadée que si je raconte ça autour de moi, on ne me croit pas.

Nous avons toujours un médecin avec nous. Ce sont des "vrais" médecins, évidemment. La collaboration est la plupart du temps parfaite. Ces jeunes gars s'investissent, ont une superbe volonté et je suis toujours en admiration devant ces jeunes toubibs qui vraiment prennent leur travail à coeur. 

Donc notre médecin s'est absenté pour le diner et en début d'après midi. J'étais seule (ma collègue est absente) en train de travailler dans mon bureau (on a beaucoup d'administratif à faire)

Je vais à la réception qui se trouve à quelques pas de mon bureau pour ranger un dossier. Je vois mon soldat sanitaire, on va l'appeler Yann, en train de brasser de l'air et à stresser comme un malade. 

3 patients attendent à la réception. Je trie, je regarde pourquoi ils viennent.

Je vais dans la salle de traitement avec un des patients qui attend pour la réfection de son pansement. Et là je tombe sur un autre patient qui est couché sur le lit de consultation.

"Yann, c'est qui lui?"

"Oh, c'est une urgence, mais le médecin arrive!!"

"Comment ça c'est une urgence, tu m'as pas avertie? (Ils savent très bien que quand le médecin n'est pas là, c'est moi la personne de référence en premier lieu)

"Ah ben non, j'ai oublié"

"Comment ça t'as oublié. T'as fait quoi alors? Il vient pourquoi le patient?"

"J'ai appelé le médecin, 3 fois, mais il ne répond pas. Je ne sais pas pourquoi le partient vient."

 

Je vais avec lui à la réception.

 

"Yann, essaye de rappeler le médecin"

 

Et là, mon gars, mon soldat sanitaire, se dirige vers le fax, compose le numéro de natel du médecin dans le fax et me dit: "Tu vois, il ne répond pas".....

Voilà avec quoi je travaille tous les jours.C'est un échantillon de notre armée suisse.

 

Il y a des jours ou leur bêtise me donne envie de les tuer......

 

NB: Heureusement que le patient n'avait rien de grave. S'il était venu pour une crise d'asthme, il serais mort à l'heure qu'il est......