Cours2

 

De nouveau 2 jours de cours.

Mais cette fois ci c'est utile. C'est un cours que j'ai choisi.

 

La conduite à portée de main.

Je me suis dit, en tant qu'infirmière - cheffe il faut peut être savoir conduire une équipe.

 

C'est quoi les qualités d'une infirmière - cheffe?

Bonne question, après 1 journée de cours je n'ai pas encore la réponse.

 

Mais je me rends compte que dans mon travail il sera très difficilement appliquer ce que j'apprends ici.

 

Mon travail? J'ai un travail très spécial. J'ai toujours fait beaucoup de cachotteries autour de mon travail. J'ai toujours décrété que c'était secret défense.

 

Ben aujourd'hui je me dis que non, ce n'est pas si secret défense que ça.

Je me dis que moi, en tant que citoyenne libre j'ai le droit de dire ce que j'ai envie de dire. Et je me sens très libre de dire ce que j'ai envie de dire.

 

Au mois de septembre la Suisse va voter pour le système dans lequel je travaille. Chacun en son âme et conscience. Moi je sais ce que je vais voter. La aussi, peu importe dans quelle institution on travaille, on a nos droits de citoyens. On a le droit de voter ce qu'on veut, aux valeurs auxquelles on croit.

 

Je m'égare.....

 

Revenons à mon cours et à mon travail.

Mon travail consiste de prendre soins de nos soldats suisses.

Je suis employée par la Confédération Suisse, institution que je respecte entièrement.

La Confédération à différents départements, celui qui me paie est le DDPS, Département fédéral de la Défense, de la protection de la population et des sports. Pour faire simple, je travaille à l'Armée Suisse.

 

armée suisse

 

 

Notre Armée Suisse est un système de milice. Ça veut dire que nous avons 3 semaines par années des personnes de tout horizon qui viennent faire un cours de répétition. À la base, chaque soldat suisse fait l'école de recrue qui dure 18 semaines pour certains et 21 pour d'autres (dépend qu'elle arme et fonction qu'ils choisissent).

 

Être dans une armée de milice veut dire qu'elle est obligatoire. Chaque citoyen suisse a l'obligation de servir. A l’âge de 20 ans nos fils, garçons, petits fils sont appelles a passer 18 ou 21 semaines sous les drapeaux.

Pour les filles, l'armée est facultative, c'est un choix personnel.

 

Le fait de servir son pays est dans notre constitution qui date d'avant Jésus Christ. Le fait que ça soit obligatoire pose un grand problème au 3/4 de la population. Mais ça personne ne veut le comprendre. Nos grands chefs de l'armée ont la conviction que c'est le meilleur système qui existe.

Moi je dis que notre système de milice est une honte pour notre pays. Mais de nouveau, c'est un autre sujet. Je vais prochainement en parler par ici.

 

Notre grand chef c'est le Conseiller fédéral Ueli Maurer, que, évidemment, je ne connais pas.

J'ai eu l'occasion de croiser et de rencontrer d'autres pontes de l'armée Suisse, mais pas le Conseiller fédéral. 

Je ris toujours un peu quand je croise ces grands chefs pleins d'étoiles sur leur veste, des poches immenses sous leurs yeux, les cheveux gris, un visage fatigué et usé.

 

À l'armée suisse on vieilli toujours beaucoup plus vite qu'ailleurs. D'ailleurs ça m'avait impressionné au début quand j'avais commencé. Je les trouvais tous vieux. Et encore plus quand je me suis rendu compte qu'on était un peu près du même âge ou qu'ils étaient carrément plus jeunes que moi.

 

Enfin bref, l'armée suisse a un système de fonctionnement qui ne correspond pas du tout au civil. Ça veut dire que je passe beaucoup de temps à gérer des choses évidentes, des choses logiques et simples.

 

Donc mon cours actuel qui parle de management et de gestion pure et simple, je ne pense pas pouvoir l'utiliser comme je le voudrais, en tous les cas pas dans le cadre de mon travail.

 

Par contre, de l'utiliser dans mon cadre privé, me fixer des objectifs clair et précis, réfléchir à mes propres valeurs et croyances qui se sont un peu perdues ces 6 derniers mois, là je dis que c'est top.

 

C'est cool d'avoir une formation payée, hôtel et repas y compris, pour évoluer dans sa vie personnelle, je ne vais en tous les cas pas refuser ce cadeau.

 

Sa Sainteté le Dalaï Lama à dit l'autre jour que chaque individu doit passer le plus de temps possible à faire le bien autour de soi, a apporter de l'amour et de la compassion.

 

Je prends ce cours comme de l'amour venant du département qui m'emploie, de la compassion par rapport aux difficultés que je rencontre tous les jours et je leur serai éternellement reconnaissante d'avoir pu suivre ce cours :-)