Cours

 

Quand on a 46 ans et qu'on est célibataire on travaille. Mais ça je l'ai déjà dit.

 

Et quand on travaille on fait des choses. On fait pleins de choses, surtout en dehors de son travail. Parce que si on ne fait que travailler on meurt.

Moi ce que j'ai fait çette semaine c'est étudier. Pas étudier comme si j'étais à l'uni, mais étudier dans le sens de répéter des choses.

Ce n'est pas moi qui ai choisi, mais ce sont mes supérieurs hiérarchiques.

Comme chaque années ils nous envoient, tous ensemble, 3 jours en cours. Et la on répète des choses qu'on connait depuis des années.

Par exemple, ça fait depuis 1993 que je pose des perfusions. Et la on a répété à poser des perfusions. Je le fais régulièrement, je le fais souvent, mais la on a du répéter, s'exercer à poser des perfusions. Plus nul tu meurs.

On a aussi répété la mise en place  de plâtres. Sauf que je n'ai jamais posé de plâtres. Donc je ne peux pas répéter quelque chose que je n'ai jamais fait.

Donc encore un truc que je ne ferai jamais. Comment poser des plâtres puisque c'est une formation très spécifique qui dure 2 ans et que nous, nous avons reçu une formation de 2 heures?

On a aussi répété de charger des personnes dans les ambulances. On a vu le matelas vacuum, la minerve et le brancard à aube.

Sauf que moi, dans mon infirmerie, je n'ai pas d'ambulance. Et ceux qui ont une ambulance savent parfaitement utiliser ces appareils. Alors dites moi, en quoi ça va me servir dans mon travail de tous les jours?

Ce que j'ai aimé cette semaine c'est le contact avec mes collègues. J'ai rit, j'ai beaucoup rit. J'ai bien mangé, j'ai beaucoup bu et j'ai eu du plaisir.

Donc ce cours à été un succès.

Si ces gens ont de l'argent à jeter par les fenêtrés pour nous donner des cours complètement inutile, mais ou on se marre, et ou on mange bien et ou on se biture la gueule, moi ça me va.